S’agissant de l’honoraire de résultat, il est naturellement envisagé dans le strict respect de nos règles déontologiques et ne peut constituer le seul mode de facturation des honoraires.

 

Dans tous les cas et pour toutes les affaires quelle que soit leur nature, le cabinet de Michelle DAYAN signe avec le client une convention d’honoraires, laquelle est d’ailleurs obligatoire depuis le 1er janvier 2013 pour les procédures en divorce et depuis le 8 août 2015 pour toutes les interventions de l’avocat dans quelque matière que ce soit.

 

Le cabinet fournit de façon systématique et sur simple demande du client, un relevé du temps passé et des diligences ainsi qu’une information détaillée et à jour des honoraires facturés et restant à facturer si ceux-ci sont prévisibles.

Honoraires

NOS HONORAIRES

TRANSPARENCE ET SOUPLESSE

 

Le cabinet d’avocats de Michelle DAYAN fixe les modalités de facturation de ses honoraires en concertation avec le client, et ce, dès le premier rendez-vous.

 

La transparence et la souplesse sont les deux principes que le cabinet s’impose s’agissant de la facturation, conscient qu’un mode de facturation unique et rigide ne peut s’appliquer au contentieux familial.

 

Le mode de facturation (au temps passé ou au forfait avec éventuellement un honoraire de résultat), est déterminé en fonction de la nature de l’affaire et de sa complexité.

 

Le taux horaire est fonction de l’expérience professionnelle et de la notoriété de l’avocat.

 

S’agissant du mode de facturation au forfait, toujours par souci de transparence, son cadre est déterminé avec précision en concertation avec le client en fonction des diligences à accomplir et le cas échéant des échéances procédurales à prévoir.